Logo ligup avec Logo ligue contre le cancer

« Les perturbateurs endocriniens » : késako ?

Posté le 7 janvier 2019

Article

Les bébés naissent aujourd’hui avec plusieurs dizaines de substances chimiques toxiques dans leur organisme. Un grand nombre d’entre elles sont des perturbateurs endocriniens. Mais qui sont ces vilains perturbateurs ? Menons l’enquête !

Environnement

La star des polluants

Tu as peut-être déjà entendu l'expression « perturbateur endocrinien ». On en parle beaucoup en ce moment. Ce sont des produits chimiques de synthèse présents dans les articles de consommation courante mais aussi dans l’eau, l’air ou certains aliments. Ces produits chimiques sont liés à notre façon de produire, de vivre et de consommer : matières plastiques, engrais et pesticides agricoles, pharmacie, cosmétiques…

 

Comment agissent-ils sur notre corps ?

Un perturbateur endocrinien est une substance chimique qui perturbe notre système hormonal. Les hormones sont de véritables messagers indispensables au développement et au bon fonctionnement de notre corps. Notre système hormonal est très fragile. Il peut vite se dérégler. Les conséquences ? Notre corps se dérègle aussi !

 

De lourdes conséquences

En moins de 100 ans, la production de produits chimiques de synthèse est passée de 1 million à 500 millions de tonnes par an. Ce boom de la chimie s’est aussi accompagné de divers problèmes : impacts sur la faune sauvage et les cours d’eau, pluies acides, déchets toxiques, trou dans la couche d’ozone, émission de gaz à effet de serre… et exposition des humains à des particules toxiques avant même leur naissance. Avec le recul, on associe maintenant de plus en plus ces expositions précoces à certains types de produits chimiques, à plusieurs maladies chroniques en pleine expansion telles que l’obésité, le diabète, les cancers, les troubles de la reproduction, l’asthme...

 

Que faire ?

Que ce soit pour ton dentifrice, ton gel douche, ton maquillage ou ton alimentation, un seul mot d’ordre : choisis des produits bio ! Sinon, voici quelques autres conseils faciles à suivre : 

  • Réchauffe tes aliments au micro-ondes dans un plat en verre et non en plastique.
  • Ne mange pas plus de deux fois par semaine du poisson gras comme le saumon. Ce poisson contient souvent du mercure et des antibiotiques, produits qui peuvent devenir toxiques.
  • Ne fais pas brûler de bougies parfumées.
  • Aère ton logement deux fois par jour pendant 10 minutes (aux heures où il y a le moins de circulation). 

Et pour en savoir encore plus, tu peux lire certaines revues spécialisées dans les tests et les analyses de produits destinés à aider les consommateurs à savoir exactement ce qu’ils achètent.