Logo ligup avec Logo ligue contre le cancer

Accros aux écrans

Posté le 5 novembre 2018

Article

Téléphone, tablette, télévision : les écrans se multiplient dans nos maisons. Ils sont de formidables outils, mais attention, on peut vite devenir accro. Alors, les écrans : fenêtre ouverte sur le monde ou cadre limité à quelques pixels ?

Addiction

Un jour par semaine

En cumulant Internet, la télévision et les jeux vidéo, les enfants français de 7 à 12 ans passent un jour complet par semaine sur les écrans. Cela représente en moyenne 3 heures et demie par jour. Dans ce laps de temps plutôt importants, ils ne jouent pas, ne rient pas, ne discutent pas avec les autres et ne bougent pas. 

 

Plaisir ou addiction ?

Les nouvelles technologies ont simplifié nos vies de manière évidente et nous permettent de nous informer, de jouer et de nous divertir. Quel progrès ! Mais lorsque les écrans deviennent indispensables et que l’on ne peut plus s’en passer, on tombe dans l'addiction, une drogue nuisible à sa santé physique et psychique. Quels sont les signes qui doivent t’alerter ? Plus envie d’aller voir les copains, ne pas venir dîner à table en famille, se coucher très tard, voir ses résultats scolaires chuter, prendre du poids, être irritable, avoir des difficultés à se concentrer... Si tu es dans ce cas, pose-toi des questions et n’hésite pas à demander de l’aide ! Et écoute ton entourage s’il s’inquiète !

 

Les risques de l’addiction

L’addiction entraîne une perte de liberté en créant des problèmes de divers ordres : psychiques, psychologiques, relationnels, familiaux, scolaires... L’addiction aux écrans peut aussi s’accompagner de grignotages et de sédentarité (le fait de ne pas bouger), et donc de surpoids. Le nombre de kilos pris est proportionnel au temps passé devant les écrans. Cette addiction aux écrans isole des autres et de la vraie vie. Comme son nom l’indique, la vie virtuelle n’est pas la vie réelle. Alors un conseil : déconnecte-toi et profite de la VRAIE vie.

 

En cas de besoin, renseigne-toi auprès de Drogues Info Service : http://www.drogues-info-service.fr ou 0 800 23 13 13. C’est anonyme et gratuit !