Logo ligup avec Logo ligue contre le cancer

Zoom sur le monde des invisibles !

Posté le 30 août 2019

Clap Santé

Ils sont minuscules mais les micro-organismes jouent un rôle gigantesque dans ta vie. Ton corps en est rempli ! Certains t'aident à digérer et te protègent contre les maladies. D'autres sont dangereux et il faut les éviter. Pour rester en bonne santé, il y a des bons réflexes à adopter.

Alimentation Bien-être Environnement

TÉLÉCHARGE LE NUMÉRO

LIS LE NUMÉRO EN LIGNE

Abonne-toi au magazine Clap’santé en téléchargeant le bulletin et en l’envoyant par courrier à : La Ligue contre le Cancer - Service Prévention - 14 rue Corvisart - 75013 Paris ou par email : magazine.clapsante@ligue-cancer.net

 

Retrouve des informations complémentaires à ce numéro
Expérience : quand des petites bêtes mangent dans ton assiette (Complément de la page 11)

Aller vers le frigo avec l'envie de manger quelque chose et repartir en faisant la grimace à cause d'une colonie de champignons, tu connais

Des moisissures et bactéries peuvent en effet s’attaquer aux aliments... et toi, tu dois t'en protéger ! Mais comment fonctionnent les moisissures ? Fais une petite expérience avec deux tranches de pain de mie :
*  Place la première dans une boite hermétique au réfrigérateur et laisse la deuxième à l'air libre.
*  Au bout d'une semaine, compare les deux tranches de pain de mie. Que s'est-il passé ?

Retrouve ci-dessous une expérience similaire de culture de microbes et de bactéries et découvre le résultat… Stupéfiant, pour ne pas dire inquiétant… : https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/nos-mains-sales-21.html

Avec la chaleur, l'air et l'humidité, les aliments se dégradent et s'abiment. En cause : les moisissures, des champignons microscopiques qui se nourrissent des aliments. En général, ils ne sont pas dangereux mais ils donnent mauvais goût. La nourriture peut aussi être attaquée par des bactéries qui n'altèrent pas forcément les aliments mais provoquent des maladies. La bactérie listeria donne par exemple la listériose et la salmonelle, la salmonellose.

Alors, comment conserver les aliments ?

Depuis 4000 ans, les hommes ont beaucoup travaillé pour apprendre à conserver leurs aliments. Les bactéries ont besoin d'eau, d'oxygène et d'énergie. Au Ier siècle avant J-C, les Romains recouvraient donc la viande de sel. Privées d'eau, les bactéries ne pouvaient pas se développer. Idem pour le fumage des poissons ou le sucre des confitures qui font office de bouclier ! En plus de ces techniques traditionnelles qui donnent un goût aux aliments, il existe d'autres méthodes de conservation. A la fin du XVIIIème siècle, Nicolas Appert a découvert qu'un aliment cuit et conservé dans un récipient clos ne se dégradait pas. Il avait inventé la boîte de conserve !

Plus tard, des chercheurs ont compris qu'on pouvait conserver le lait en le faisant chauffer à 115°C pendant 20 minutes ou à 150° pendant 4 secondes. C'est la stérilisation. Dans les années 1970, les congélateurs ont fait leur apparition. A -18°C, les bactéries ne dégradent plus les aliments. Mais attention ! La congélation ne les détruit pas, elle les endort. C'est aussi pour cela qu'il ne faut pas rompre la chaîne du froid entre le supermarché et la maison !

Solution du jeu « Alerte éternuement » (Complément de la page 11)