Logo ligup avec Logo ligue contre le cancer

Les pros du e-sport prennent des risques pour leur santé

Posté le 31 juillet 2020

Article

Faire des jeux vidéos son métier n'est pas de tout repos. Comme les sportifs de haut niveau « classiques », les stars du e-sport mettent leurs corps à rude épreuve.

Activité physique

Dès leur plus jeune âge, les sportifs de haut niveau sont suivis de près par des médecins spécialisés. Le e-sport, lui, est beaucoup plus récent. Il a donc fallu un peu plus de temps avant que les managers de joueurs professionnels ne prennent conscience des besoins de leurs poulains. Le 3 juin 2020, Jian Zihao (plus connu sous le nom de Uzi), l'une des stars de League of Legends a annoncé qu'il prenait sa retraite à seulement 23 ans. « Parce que je suis resté éveillé tard pendant des années, que j'ai mangé déséquilibré et que j'ai connu des périodes de stress insurmontables, j'ai découvert l'année dernière que j'avais développé un diabète de type 2 », a t-il expliqué sur un réseau social pour expliquer sa décision. Uzi a ajouté qu'il s'exposait à de sérieuses complications s'il ne mettait pas un terme à sa carrière.

Vers un changement?

Comme lui, d'autres stars du e-sport ont développé des problèmes de santé ces dernières années. Il y a d'abord le syndrome du canal carpien, une blessure de la main qui intervient à cause des gestes répétitifs sur les manettes. A force de s'entraîner jusqu'à 12 heures par jour à quelques centimètres d'un écran, beaucoup de joueurs ont aussi endommagé leur vue. Les professionnels de santé alertent également sur les risques psychologiques liées à la pression exercée sur des joueurs souvent jeunes qui savent qu'ils peuvent devenir millionnaires s'ils gagnent certains tournois. Signe que les choses évoluent, le 2 juin, le patron d'Astralis, une équipe danoise de e-sport a rédigé une lettre ouverte en soulignant que la santé des joueurs devait devenir une priorité.